Ce site a pour vocation d’offrir quelques éléments d’informations aux personnes qui souhaitent consulter un psychologue. En effet, la consultation est avant tout une rencontre humaine qui inscrit deux personnes (ou plus) dans une relation thérapeutique. Elle peut être source de questionnements pour celui qui en fait la démarche.
Vous trouverez ici des informations quant à ma pratique en tant que psychologue clinicienne. Vous pouvez également me contacter si des questions persistent, que vous soyez à la recherche d’un psychologue à titre personnel pour commencer un travail thérapeutique ou à titre professionnel pour développer un réseau ou construire un projet pour votre institution.

Pourquoi consulter un psychologue ?

Les raisons qui décident une personne à consulter sont aussi personnelles que singulières. C’est essentiel pour le psychologue d’en tenir compte pour construire l’accompagnement le plus adapté.
Cette démarche est le résultat d’un cheminement personnel lorsque la souffrance, le mal être ou des troubles psychiques créent des obstacles à l’épanouissement familial, social et/ou professionnel. Au-delà des problématiques personnelles, on peut avoir le sentiment d’être en conflit avec soi-même.
Bien que, la plupart du temps, nos ressources personnelles nous suffisent à traverser les épreuves de la vie, il arrive que notre souffrance ne se résolve pas, que rien ne semble permettre son soulagement.
Le psychologue est là pour accompagner la personne dans la compréhension de ce vécu, dans une démarche thérapeutique afin d’évoluer vers un mieux-être.

Qu’est-ce qu’un psychologue clinicien ?

Le psychologue clinicien est un professionnel qui a suivi cinq ans d’étude minimum après le baccalauréat dans le domaine des sciences humaines, et plus particulièrement dans la compréhension du psychisme humain. Cette formation est validée par un diplôme d’état, cela sous-entend donc une réglementation stricte du titre de psychologue clinicien.
En effet, le psychologue est soumis à un code de déontologie, au même titre que les professions médicales et paramédicales. Il est déclaré auprès de l’Autorité Régionale de Santé, qui lui délivre un numéro ADELI, garant de l’authenticité de sa formation clinique.
Il peut travailler dans des institutions médico-sociales ou en tant que psychothérapeute en libéral. Dans son cabinet, il écoute, interroge, puis met en place un accompagnement temporaire pour aider la personne à surmonter ses difficultés, ou l’oriente vers le professionnel qu’il juge le plus approprié pour l’accompagner. Son souci déontologique étant toujours d’offrir l’accompagnement le plus à même de soulager la souffrance de la personne.
A la différence du psychiatre, il n’est pas médecin et ne prescrit donc pas de médicaments. Tout passe par la parole. Aller voir un psychologue n’est pas un acte anodin. C’est une démarche qui réclame un double engagement du consultant et du psychologue.